Menu

Clockwork knight : retour sur le jeu de Game Gear

July 8, 2017 - Jeux
Clockwork knight : retour sur le jeu de Game Gear

Il y a 23 ans, les joueurs ont pu pour la première fois mettre la main sur ce jeu de plate-formes édité par Sega. Ce jeu solo est alors distribué sur CD ROM. Une suite clockwork knight 2 sera réalisée l’année suivant sa sortie.

Présentation du jeu

L’histoire commence dans une chambre d’enfant. Il est minuit. Une princesse jouet ouvre les bras et tous les jouets s’éveillent. Pepperucho III, le chevalier en bronze est éperdument amoureux de Chelsea, la princesse. Mais le chevalier d’argent Ginger aime aussi la princesse et fait tout pour tourner son rival en ridicule. Alors que les deux personnages font un duel d’habilité, l’orage éclate et l’éclairage s’éteint. Un être mystérieux profite de la circonstance pour prendre de force la princesse et s’enfuir vers le conduit d’aération. Pepperucho poursuit alors sa bien-aimée, suivi par son rival Ginger. Mais l’orage a mis en désordre beaucoup de jouets mécaniques et ces derniers vont se mettre sur le chemin du héros.

Critique et avis sur le jeu Clockwork night

Dans ce titre, le joueur dirige le héros, Pepperucho, dans la chambre d’enfant et dans la maison. Le jeu propose un décor en 2D accrocheur avec son graphisme intégrant des éléments en 3D comme les boss. Les protagonistes sont attachants. Certaines situations ont d’ailleurs une similarité avec le film d’animation Toy Story. Les ennemis et les pièges peuvent tomber des côtés de l’écran. Le joueur peut mener les protagonistes à droite ou à gauche, mais il ne peut pas les diriger vers la profondeur. Il s’agit donc d’un jeu de plate-formes en scrolling horizontal. Le héros peut faire quelques mouvements : il peut évidemment marcher, mais aussi frapper avec son épée en forme de clé ses adversaires mais aussi s’en servir pour ouvrir les portes. Il peut également sauter sur ses ennemis et les immobiliser. Il lui est aussi possible de pousser des objets ou d’appuyer sur des interrupteurs. Les rouages situés en bas de l’écran représentent son énergie et le joueur peut récolter des points, des boules d’invincibilité, des clés de remontage, des capsules de bouteilles etc. Tous ces objets peuvent lui être utiles en fin de niveau. Mais il ne faut pas oublier que le temps pour finir le niveau est limité dans ce jeu. Si on veut avoir plus de temps à parcourir les niveaux, il faut récupérer les horloges. Cela augmente son chronométreur.

L’ambiance enfantine avec les jouets de Clockwork night plonge le joueur dans des petites énigmes à travers ses 4 niveaux. Ces derniers sont divisés en deux stages avec un boss à la fin de chaque niveau. On retrouve la chambre de Betsy, la chambre de Kevin, la cuisine et le grenier. Chaque niveau est plein de bonus à dénicher. Par ailleurs, les situations diffèrent dans chaque pièce, ce qui rend l’aventure excitante. Pour conclure, la force de ce jeu se trouve dans son ambiance respirant la bonne humeur, dans ses bonus et son scoring bien qu’on puisse lui reprocher sa courte durée.

Clockwork-knight